Sur l’hypnose et l’hypnopraticien

L’hypnose

L’hypnose permet de générer des changements chez une personne, en utilisant ses ressources internes telles que ses capacités et ses motivations. Cette méthode psychique favorise la transformation du comportement, des émotions, des pensées, des valeurs ou des croyances, ce qui permet de développer le potentiel de l’individu, d’améliorer son bien-être ou de contribuer à son rétablissement en cas de maladie.

L’utilisation de l’hypnose remonte à la préhistoire et a été explorée à travers les différentes époques. Au fil du temps, de nombreux chercheurs ont contribué à son évolution. Au début du XXe siècle, l’avènement des techniques modernes et des neurosciences ont permis de fournir des réponses scientifiques sur le fonctionnement de l’hypnose.

L’hypnopraticien se sert principalement de sa voix pour émettre des suggestions à l’imaginaire de l’individu. Ces suggestions permettent à la personne de se déconnecter de son environnement extérieur et de se recentrer sur son monde intérieur. Grâce au discours de l’hypnopraticien, elle peut alors stimuler les ressources nécessaires pour provoquer le changement souhaité.

L’hypnose est une méthode qui vise à améliorer le bien-être et à développer le potentiel d’une personne pour faire face à des problématiques quotidiennes, qu’elles soient temporaires ou récurrentes.

En régulant son état, son comportement, ses émotions ou en modifiant ses perceptions et ses croyances, l’individu va pouvoir par exemple :

  • Gérer un stress,
  • Améliorer son sommeil,
  • Contrôler la douleur ou une réaction inconfortable,
  • Maîtriser un comportement inadapté (addiction, phobie, TOC, etc.),
  • Surmonter une expérience difficile du passé,
  • Regagner confiance en soi,
  • Se préparer à un événement,
  • Etc.

L’hypnose peut être utilisée dans divers contextes de la vie quotidienne où une personne souhaite modifier son comportement, que ce soit dans sa vie familiale, professionnelle ou sociale.

L’hypnose médicale est réservée aux professionnels de la santé spécifiquement formés à cette pratique. Ils l’utilisent dans le cadre de leur spécialité, telle que l’anesthésie, la dentisterie, l’accouchement, etc., dans le but d’améliorer la condition des patients en réduisant les symptômes de leur maladie ou des traitements associés.

L’hypnose de mieux-être est pratiquée par des professionnels de l’accompagnement qui ont été formés à l’hypnose. Ils l’utilisent pour améliorer la condition de leurs clients et développer leur potentiel. Les hypnopraticiens peuvent également intervenir en complément d’une prise en charge médicale ou psychologique pour les personnes malades, en vue d’améliorer leur qualité de vie en gérant la douleur, les troubles du comportement, etc.

L’hypnose peut aider à gérer :

  • le stress
  • l’anxiété
  • les douleurs
  • les crises d’angoisse
  • les troubles du sommeil
  • les phobies
  • etc.

Une autre question?
Contactez nos conseillères.

L‘hypnose, parfois appelée préparation mentale, est efficace pour préparer :

  • un entretien d’embauche
  • une compétition sportive
  • un examen scolaire
  • un accouchement
  • une intervention chirurgicale
  • une représentation artistique (gestion du trac)

Même si l’hypnose ne soigne pas, elle est souvent prescrite en complément de traitements médicaux ou psychologiques contre :

  • les troubles alimentaires
  • la dépendance à l’alcool
  • la dépendance aux narcotiques
  • l’arrêt du tabac
  • la dépression et les suivis psychologiques
  • troubles psychosomatiques

L’hypnose peut se pratiquer en séances individuelles ou en groupe lors d’atelier découverte.

La formation de l’École d’Hypnose Professionnelle transmet les principaux courants de l’hypnose, tels que l’hypnose classique, l’hypnose ericksonienne, la nouvelle hypnose et l’hypnose humaniste. En effet, ces courants se sont enrichis et complémentés au cours de l’histoire.
Notre formation englobe donc ces différentes approches afin de fournir aux stagiaires les connaissances et compétences nécessaires pour accompagner efficacement leurs clients une fois qu’ils sont formés et établis dans leur cabinet.

L’hypnopraticien

Non, le métier d’hypnopraticien n’est pas  reconnu par l’État. C’est une profession libérale non réglementée.

Nous utilisons le terme d’hypnopraticien, car les techniques d’hypnose abordées en formation sont transmises pour un usage de « bien-être ». Le terme d’hypnothérapeute fait davantage référence au domaine médical. 

De plus, le terme d’hypnopraticien met l’accent sur les compétences professionnelles liées la pratique de l’hypnose.

Cela arrive mais c’est plutôt rare. En général, les hypnopraticiens sont des travailleurs indépendants.

C’est assez varié. Les hypnopraticiens exercent en cabinet, en entreprise, ainsi que dans des centres dédiés à l’accompagnement à la personne ou à domicile.

Un hypnopraticien doit être à l’écoute de l’autre, tolérant et empathique.

Oui, en tout cas pour les hypnopraticiens formés dans notre École. Nous évaluons que la moitié de nos anciens stagiaires ont une activité pérenne au-delà de deux ans.

Nos dernières actualités